Identifiez-vous
 
Mission 2017

 

- Février 2017 - 

 Ouagadougou

1 mission de rééducation post-opératoire et 1 mission de formation

 

 

 

 Une mission de rééducation post-opératoire et de mise à jour des outils

 

Dans la continuité du travail débuté en 2016, Adrienne Fauser et Jean-Marie Hebting, physiothérapeutes, ont réalisé une mission de rééducation post-opératoire du 5 au 22 février 2017. Cette mission chevauchait de quelques jours la mission chirurgicale de l’AEMV. 


Pour PhysioNoma, les objectifs étaient d’une part la prise en charge en post-opératoire immédiat. D’autre part, il convenait de mettre à jour les outils de traitement et de transmission relatifs à la prise en charge des patients. Le personnel devait aussi être formé à les utiliser.

 

La présence simultanée de plusieurs associations intervenant dans le domaine du noma a permis de créer un cadre d’échange favorable au bon déroulement de notre mission. Nous avons ainsi collaboré avec Sentinelles, Avec Mali, Au Fil de la Vie et New Face pour la prise en charge de leurs patients en rééducation. A ces associations s’ajoutaient l’AEMV et Ensemble Pour Eux qui nous ont transmis des informations primordiales à la bonne prise en charge des patients en période post-opératoire.

 

Notre volonté est toujours d’adapter nos interventions en nous basant sur les feedbacks de nos partenaires. Et cette fois encore cela a été très plaisant puisque nous étions entourés de gens motivés et impliqués. Les échanges étaient très constructifs. La mission fut à la hauteur de nos attentes et les objectifs que nous nous étions fixés ont été atteints. Nous espérons vivement poursuivre sur cette voie pour les missions à venir.

 

                                

 

Parallèlement à cela, PhysioNoma, par l’intermédiaire de Céline Lefèvre et Emmanuelle Mootien, orthophonistes, menait une mission de formation pour de nouveaux intervenants auprès de patients noma.

 

Une mission de formation et de développement 

 

Du 11 au 12 février, Emmanuelle Mootien et Céline Lefèvre, orthophonistes, ont réalisé une mission de formation et de prises en charge au sein du centre Sentinelles. Cette mission s’est inscrite dans la continuité du travail réalisé au sein de l’ONG Sentinelles depuis plus d’une dizaine d’années, et poursuit le travail débuté l’an passé avec l’association Avec Mali. Elles sont intervenues quelques jours après la mission chirurgicale de l’équipe AEMV afin de profiter de la présence des patients et des intervenants présents au centre Sentinelles.

 

Leur travail s’est articulé autour de deux axes principaux : la formation des intervenants d’Avec Mali et l’approfondissement du travail auprès des tout-petits en particuliers autour de la mobilité du visage et du langage.

 

 

            

 

 

Pourquoi s’intéresser au langage des enfants touchés par le noma ?

♦ Parler est le meilleur moyen de mobiliser le visage

♦ Le niveau de langage est prédictif des capacités d’apprentissage de la lecture et du calcul. Les petits enfants atteints de noma étant souvent délaissés et peu stimulés par leurs proches, la stimulation langagière prend donc toute sa place dans la prise en charge de ces enfants.

 

 

Les innovations à retenir pour cette mission : 

 

- L’adaptation des supports de rééducation et de formation pour les non-lecteurs,

- Des ateliers langage et praxies avec les petits en lien avec l’animatrice de Sentinelles, 

- Des "causeries" avec les mères sur les compétences langagières des petits et des séances de conseils avec les mères des enfants opérés de fente labiale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos partenaires mais aussi les patients se sont montrés enthousiastes et entreprenants, notre travail a été riche et passionnant.

Nous envisageons de poursuivre le travail de formation à la rééducation et à la stimulation langagière lors d’une prochaine mission à Sentinelles en 2018.

 

 

Rapport de mission des kiné

Rapport de mission des ortho

 

 

Photo de groupe