Identifiez-vous
 
Missions 2013

Décembre 2013

Mission physioNoma au Burkina Faso

Au sein du centre Sentinelles de Ouagadougou avec Maeva Legoff et Céline Lefèvre, orthophonistes et la collaboration de Béatrice DERRA, Adama DJIBO, Gilbert VALEA, masseurs-kinésithérapeutes burkinabés.

Notre association a été sollicitée par notre partenaire Sentinelles pour participer à la mission chirurgicale, organisée fin novembre-début décembre 2013 à Ouagadougou (Burkina Faso). Notre travail s’est inscrit dans la lignée du travail réalisé depuis 2003 auprès des patients atteints de séquelles de noma et des équipes de l’ONG Sentinelles au Niger et au Burkina. Le projet s’est mis en place tardivement mais nous avons néanmoins pu organiser cette mission novatrice sur plusieurs points.

 

 

Trois nouveautés :

Tout d’abord, pour la première fois, nous avons eu l’occasion d’intervenir au cours de la période suivant immédiatement une mission chirurgicale. Cette mission était organisée sous la coordination de l’ONG Sentinelles et a vu les interventions notamment du docteur B. Pittet qui soutient notre action depuis plusieurs années. Un travail rééducatif postopératoire immédiat a pu être mis en place sous la prescription des chirurgiens ayant opérés les patients, et avec le soutien des soignants burkinabés et nigériens. Le partenariat pluridisciplinaire s’en est retrouvé renforcé et l’offre de rééducation améliorée.
Se déroulant à Ouagadougou au Burkina Faso, notre action a touché non seulement des patients et soignants burkinabés mais aussi nigériens, ces derniers venus spécialement pour la mission chirurgicale. Maeva Legoff et Céline Lefèvre, orthophonistes, ont ainsi pu poursuivre le travail de formation à l’équipe Sentinelles Niger, interrompu en 2010 pour des problèmes de politique internationale. La présence des soignants nigériens, Fati Kelzougana et Ibrahim Abdou, a été une formidable occasion de réactualiser et améliorer leurs connaissances en physiothérapie et pour nous, d’apprendre de leur pratique quotidienne. Nous avons donné des conseils de rééducation individualisés pour les patients nouvellement opérés. Cette formation théorique et pratique a donné lieu à de riches moments d’échanges entre les soignants burkinabés, nigériens et français.


Enfin, nous avons collaboré pour la première fois avec des kinésithérapeutes locaux que nous avions formés en 2012. Béatrice Derra, Adama Djibo et Gilbert Valéa ont assuré la rééducation post opératoire immédiate axée sur le traitement des cicatrices et de l’œdème tout le mois de décembre. L’ONG Sentinelles s’est organisée pour accueillir les rééducateurs et les enfants le temps du traitement. PhysioNoma a organisé le travail et financé la prise en charge des patients par les rééducateurs grâce à nos financeurs Noma Hilfe Schweiz. Les patients ont manifesté un bien-être lié à cette rééducation, les œdèmes ont rapidement diminué ; il nous faudra cependant plus de recul pour voir les effets réels sur les séquelles.


Le bilan de cette mission est très positif. Nous sommes satisfaits d’avoir pu favoriser les liens entre les acteurs de la prise en charge du noma, et d’avoir amélioré la prise en charge en postopératoire et à long terme des patients. Nous espérons que dorénavant la rééducation fera partie intégrante de toute prise en charge opératoire du noma.<